Vous êtes ici : Accueil  » Nouvelles & Événements

Nouvelles & Événements

Année : Toutes  | 2017  | 2016  | 2015  | 2014  | 2013  | 2012  | 2011  | 2010  | 2009  | 2008

Gaz !!!

7 décembre 2012

Restons calme !
Mais bon, nous en savons beaucoup plus désormais sur le nouveau permis moto.
En zone membre (et oui, nous les chouchoutons, les membres de la CNSR...), vous trouverez tout pour préparer vos élèves à ces nouvelles épreuves.
Du nouveau, certes, puisque ce permis se veut beaucoup plus proche de la pratique quotidienne.
Surtout, les épreuves de maniabilité ont été conçues pour que nos élèves apprennent à contrôler leur embrayage, et que la course aux motos les plus maniables ne soient plus le seul critère d’achat des moto-écoles.
Un peu d’air frais dans le petit monde de la formation...

19 janvier 2013...

5 décembre 2012

Certains annoncent la fin du monde pour le 21 décembre 2012.

Si c’est le cas, ne nous inquiétons plus de la mise en place de la réforme des permis du Groupe Lourd. Mais comme c’est peu probable, nous avons de vraies inquiétudes.

A près d’un mois de la date fatidique, où en sommes nous ?

Et bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous allons vers une brillante improvisation, et que les informations arrivent... avec parcimonie.

La DSCR ? Le sujet fait l’objet de la plus grande discrétion. Les IPCSR sont en cours de formation, et ils doivent avoir la primeur des informations. Une fois de plus, le système formation attendra.

Les éditeurs ? Pas mieux lotis que nous.

Alors, pour en savoir plus, c’est le monde de la débrouille, les réseaux de connaissances fonctionnent à plein, et tous font au mieux pour en savoir plus.

Nous aussi. C’est pourquoi vous trouverez en zone membre les différents guides à disposition des IPCSR... que nous avons réussi à nous procurer. Nous ne garantissons pas que la version que nous publions aujourd’hui sera la dernière...

Vu comment cette réforme est mise en place, souhaitons qu’il n’en survienne pas une autre avant... la prochaine fin du monde !

La CNSR s’exprime aussi sur FaceBook

2 décembre 2012

Depuis le 26 novembre, la CNSR a ouvert une nouvelle page FaceBook.
Plus décalée, dans cette communication, nous essayons de vous présenter l’éducation à la sécurité routière « autrement »...
Vous pourrez aussi sur cette page vous exprimer librement sur les sujets abordés, mais plus globalement, sur tous les sujets qui font notre quotidien d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière.
Au passage, n’hésitez pas à cliquer sur « j’aime » !

Rejoindre notre page FaceBook.

FAETON : le report annoncé

30 novembre 2012

Ce matin s’est déroulée au ministère de l’intérieur une réunion importante en présence des organisations syndicales, et de MM. LE BRETON et GINEFRI.
C’est désormais officiel. La mise en place de FAETON est reportée au 16 septembre 2013.
Le ministère, dont nous avions appris il y a quelques temps le mécontentement vis à vis du prestataire informatique, a préféré, pour des raisons de sécurité de fonctionnement du système attendre de recevoir des garanties de "bon achèvement".
Enfin, en ce qui concerne la GPE (gestion des places d’examen), celle-ci ne sera pas opérationnelle avant fin avril 2013.

Le bilan annuel de sécurité routière 2011 disponible en téléchargement

29 novembre 2012

Le bilan annuel 2011 est disponible sur le site internet de la sécurité routière.

A noter une étude très précise des pratiques des conducteurs avec le téléphone, qui explique la campagne actuelle de communication du gouvernement, et les prises de position de Manuel VALLS.

Comme les années précédentes, ce bilan est extrêmement complet, et permet aux professionnels d’être dotés d’une banque d’informations utiles pour parfaire des connaissances ou animer des séances de formation.

Ce rapport devrait être disponible à l’achat en version papier à la Documentation Française d’ici à quelques semaines.

Télécharger ou consulter le bilan annuel 2011

Manuel VALLS relance le Conseil National de la Sécurité Routière

28 novembre 2012

Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a annoncé mardi 27 novembre que l’objectif du gouvernement était de réduire la mortalité sur les routes par deux d’ici à 2020. "Nous fixons l’objectif de réduire la mortalité par deux d’ici la fin de la décennie et donc de passer sous la barre des 2 000 morts par an", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse pour la réinstallation du Conseil national de la sécurité routière (CNSR).

« C’est un objectif ambitieux » a indiqué le ministre qui a souhaité « la mobilisation de tous » car « nous ne pouvons pas accepter l’idée que nous ayons atteint un seuil ».
Dans ce contexte, le ministre a fixé deux axes de travail pour le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), les principaux facteurs accidentogènes (alcool, vitesse, stupéfiants) et les personnes les plus exposées (jeunes et usagers des deux-roues).

En sommeil depuis 2008, le CNSR, présidé par le député PS Armand Jung, est une instance de conseil composé d’une cinquantaine de personnes (élus, associations, entreprises, assureurs...). Notre profession y est représentée par Patrice BESSONNE (CNPA FdC) et Gérard ACOURT (ECF).

Pour en savoir plus...

Agiter, avant de s’en servir.

19 novembre 2012

Et bien nous voilà au soir d’une journée fort intéressante. Dressons un bilan rapide.

300 voitures écoles (au plus) qui ont particulièrement énervé les poitevins qui se rendaient ce matin au travail, quelques rodomontades, quelques démonstrations de virilité, un faux communiqué commun avec la Région Poitou-Charentes, deux ou trois interviews, et trois petits tours et puis s’en vont.

Pour quoi faire ?

Pour obtenir en fin de compte ce que la négociation, l’écoute des uns et des autres, était en train de faire naître dans un consensus commun.

On nous parle d’un « chèque code », d’intervention en milieu scolaire, et de partenariat entre les écoles de conduite et les lycées. Très bien tout cela.

Mais que nous a-t-on dit vendredi dernier ?

Très exactement la même chose, à ce point près que Michel BRONCY, vice président du Conseil Régional de Poitou-Charentes, qui animait la réunion, avait remis à la réunion du 3 décembre la réponse précise sur le lieu des formations théoriques.

Mais pour l’UNIC, qui fait flèche de tout bois, ça valait bien une manifestation. Quitte à essayer de faire croire à qui veut bien l’entendre qu’à lui tout seul, il représente une profession. En oubliant allègrement que son mouvement détient 2 sièges au CSER sur les 12 de la profession. Et que les 10 autres sont détenus par des organisations qui n’appelaient pas à manifester.

Et pour exister, il faut agiter (la profession), avant de s’en servir (dans un à deux ans).

Coup de gueule !

18 novembre 2012

Il n’est pas dans nos gênes de nous mettre en avant. Il n’est pas dans nos gênes de répondre à l’invective et la malhonnêteté par la désinformation et la manipulation. Il n’est pas dans nos gênes de prendre les gens pour des demeurés imbéciles et de ne pas faire confiance à une population qui vit, au quotidien, la pression de la crise. C’est pourquoi, jusqu’à présent, nous nous sommes tus.

C’est pourquoi nous ne participerons pas à la manifestation corporatiste du lundi 19 novembre organisée par un syndicat minoritaire dans la profession, UNIC. Autant nous avons participé activement aux manifestations visant à obtenir plus de place d’examen (parce qu’elles répondaient à un vrai souci de réponse à un problème de service public), autant il nous paraît, en ces temps difficiles, inconvenant de défendre des positions personnelles et rétrogrades en bloquant une journée entière une ville comme Poitiers.

OUI, nous pensons que la proposition, bien qu’imparfaite, de la région Poitou-Charentes, peut servir de base à une vraie réflexion sur le devenir de la Sécurité Routière. Oui, la concertation nous paraît plus efficace qu’une opposition de principe qui brandit la peur comme seul outil de réflexion.

OUI, nous demandons à M. Colombani un vrai débat contradictoire, diffusé par exemple sur Internet, afin que chaque patron d’Auto-école, puisse librement et en toute connaissance de cause, prendre position dans ce débat. Il est irresponsable de déstabiliser une profession alors que cette proposition ne fera l’objet que d’une expérimentation en 2013 et qu’actuellement un long travail de concertation est en cours avec la région.

NON, nous ne laisserons pas M. Colombani confisquer la parole de nos collègues. Non, nous ne laisserons pas M. Colombani continuer à dire (et à penser) que les élus, les journalistes, les enseignants de la conduite et leurs élèves sont des décérébrés capables d’avaler n’importe quelle couleuvre.

OUI, nous nous battrons pour que la formation à la conduite soit la plus efficace, la moins chère, mais surtout la moins accidentogène possible. Parce que si, pour Monsieur Colombani, seule sa prochaine (potentielle) élection au Conseil Supérieur de l’Education Routière, pour nous, seules compte les vies sauvées.

Affaire Poitou-Charentes... Les dernières nouvelles

16 novembre 2012

Cet après midi, s’est déroulée à la maison de la Région une nouvelle réunion de concertation pour faire suite à la volonté de Madame Royal de transférer les enseignements théoriques de la formation au permis de conduire.
Cette réunion, reconnaissons le, n’a pas permis d’arriver à un consensus. Les représentants de la Région n’ont en effet pas été capables de nous apporter les assurances que nous leur demandions quant au maintien de notre activité au sein de nos établissements.
Cependant, de nombreux sujets ont été abordés, telles que les complémentarités naturellement existantes entre nos établissements et les enseignements que nous pourrions développer dans les lycées de la région.
Nous devrions donc nous retrouver à nouveau avec la Région le 3 décembre.
L’UNIC appelle à manifester lundi matin à Poitiers, sa volonté étant de bloquer la ville.

Pour notre part, nous n’appellerons pas à manifester.

  • D’une part, nous considérons que cette opération, qui gênera essentiellement des personnes éloignées de ce dossier se rendant à leur travail, risque surtout d’être contre productive en acculant la région dans ses retranchements.
  • D’autre part, nous sommes encore dans une phase de construction du projet, et rien ne semble bloqué, même si cet après midi notre principal interlocuteur n’avait visiblement toutes les réponses, ni les coudées franches.

Enfin, nous ne nions pas les effets délétères de l’annonce malencontreuse de la région. Nos entreprises subissent une forte diminution de leur activité, car de plus en plus d’élèves potentiels retardent leur inscription dans l’espoir d’une prise en charge de leur formation théorique par le Conseil Régional.
Nous serons donc particulièrement vigilants sur les évolutions de ce dossier, et reviendrons régulièrement vers vous pour vous informer des développements. Cette "affaire Poitou-Charentes" risquant sans doute d’être avant coureuse de notre devenir professionnel.

Grèves des Inspecteurs : Annonce levée = EXAMENS ASSURES

20 octobre 2012

Ce samedi 20 octobre 2012, le syndicat SNICA-FO des IPCSR vient de publier un communiqué levant le préavis de grève prévue lundi 22/10/2012.

Les examens auront donc lieu !

Le ministre de l’intérieur semble avoir convaincu les représentants des inspecteurs sur leurs préoccupations statutaires.

Levée-préavis-de-grève


© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé