Vous êtes ici : Accueil  » Points de vue... et coups de gueule !

"Et ça continue, encore et encore, c’est que le début ..."

et pourtant, Francis Cabrel ne connaissait pas l’ANTS à ce moment là.

Dans Points de vue... et coups de gueule !, le 4 avril 2018

Communication

"SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE" qu’il disait !

L’ANTS ne parvient pas à fournir un service digne de l’État français.

Les écoles de conduites vont "peut-être" gagner en pouvant accéder au dossier de leur élève, sans que ce dernier n’accède à quoi que ce soit.

Cela sera sans doute identique pour les certificats d’immatriculation ? (Carte grise) A moins que l’administration allonge encore les délais pour circuler avec des documents provisoires (et donc difficilement contrôlables).

Mais, est-ce bien "normal" que nos jeunes ne puissent s’approprier leur inscriptions alors que c’est "leur formation".

Et ça continue encore et encore C’est que le début d’accord, d’accord...

Que se passera-t-il lorsque, comme prévu, chacun des salariés devra gérer lui-même son choix de formation et son inscription auprès d’un organisme agréé ?

Sans doute la même chose : Des bugs et encore des bugs ... Un peu comme les "ptits trous" du poinçonneur des Lilas.

Bref, les intégrateurs de logiciels et analystes programmeurs ont encore du travail pour permettre au commun des mortels d’accéder et de gérer sans connaissance particulière à la gestion de tous leurs dossiers administratifs ; C’est à ce moments là, et seulement si cela fonctionne que l’administration pourra évoluer dans ses organisations et ses ressources humaines. La charrue avant les bœufs, ça ne fait pas conventionnel et l’on sait que cela ne fonctionne pas. Pourquoi les responsables de nos administrations n’ont pas ce "bon sens paysan" ?

Il y a peu de temps (quelques jours) un syndicats d’inspecteurs, inspectrices et déléguées ou délégués a publié une copie du courrier transmis à la DSR : Comment faire, lorsque les CERT [1] et les BER [2] n’ont pas les moyens d’intervenir pour soulager les exploitants qui ne peuvent faire "avancer" leur dossier ? Le remplacement des bureaux d’accueil en préfecture a été trop anticipé, fait sans tenir compte de possibles "bugs" ; Alors, à quoi ça sert de faire des expérimentation dans quelques départements ?

"On savait que cela ne fonctionnait pas ! Alors, on a généraliser le système : Comme ça, tout le monde est dans la mouise (M....)."

Mais, tout cela n’intéresse personne !

Les bugs font partie de l’informatique : La preuve, ce site a bien été en bug ces jours-ci !

Et, parfois, c’est le réseau qui est en panne. Alors, quand un établissement d’enseignement est en colère parce que l’ANTS lui bloque un ou plusieurs dossiers d’inscriptions, et que, en plus, son fournisseur Internet ne fonctionne plus, cela provoque à coup sûr, un certain énervement. Il faut parfois renvoyer le personnel administratif à la maison car, sans Internet, on ne plus rien faire !

[1] CERT = Centre d’Expertise et de Ressources des Titres

[2] BER = Bureau de l’Éducation Routière


© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé