Les titres et diplômes européens reconnus en France pour l’enseignement de la conduite et de la sécurité routière.

Dans Vie de la profession, le 28 septembre 2017

Communication , enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière

Reconnaissance des qualifications professionnelles des professions réglementées en éducation routière.

Désormais, un ressortissant européen peut faire valoir ses qualifications obtenues dans un autre État membre pour exercer dans une profession de l’éducation routière en France.

  • Enseignant de la conduite et de la sécurité routière ;
  • Animateur de stages de sensibilisation à la sécurité routière ;
  • Exploitant d’un établissement d’enseignement de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière ;
  • Exploitant d’un établissement de formation des candidats à l’un des titres ou diplômes exigés pour l’exercice de la profession d’enseignant de la conduite ;
  • Exploitant d’un établissement organisant des stages de sensibilisation à la sécurité routière.

Le préfet peut demander au postulant de produire des informations lorsque la formation est inexistante ou différente dans l’État d’origine.

Éventuellement le requérant pourra être soumis à un stage de mise à niveau.

C’est le préfet qui désigne l’établissement qui recevra le postulant pour son intégration future dans notre pays.

- - - - - - - - - - - - - -

Téléchargement de l’arrêté du 13 septembre 2017 (4 pages du JOe du 20/09/17)

PDF - 156.2 ko

© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé