Vous êtes ici : Accueil  » Base de connaissances

Les convois exceptionnels sont prioritaires aux intersections.

4 avril 2017

Communication , Poids-lourds

Les convois exceptionnels prioritaires aux feux

Depuis quelques années, les convois exceptionnels ne sont plus accompagnés de motards de la gendarmerie ou de la police pour les escorter. Les forces de l’ordre imposaient la priorité de passage afin de fluidifier la circulation.

Désormais, l’escorte est régie par des entreprises privées. Réglementée, cette profession est repérable : Motards avec vestes de haute visibilité et voitures surmontées d’un grand panneaux indiquant le convoi exceptionnel.

Maintenant, on revient à la priorité de passage des convois notamment en traversée d’agglomération. Mais cette facilité de passage est également valable hors agglomération.

Il est vrai que dans certains cas, cette priorité est souhaitable pour éviter le blocage complet de tous.

Photo MSP Dieppe

Par contre, le texte prévoit que lorsqu’un véhicule d’intérêt général prioritaire annonce son approche, le convoi facilite le passage de ces véhicules d’intervention urgentes.

Alors, si être obligé d’attendre et de "louper" un feu vert peut finalement faciliter la circulation de tous ....

Article R412-30

Tout conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant.

(...)

Sous réserve des articles R. 415-11 et R. 422-3, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent pas aux transports exceptionnels mentionnés à l’article R. 433-1 et à leurs véhicules d’accompagnement mentionnés à l’article R. 433-17 régulièrement engagés dans une intersection équipée de feux de signalisation affichant la couleur verte au moment du franchissement de ces feux par le premier véhicule d’accompagnement.

(...)

Article R412-33

Les feux de signalisation verts autorisent le passage des véhicules, sous réserve, dans les intersections, que le conducteur ne s’engage que si son véhicule ne risque pas d’être immobilisé et d’empêcher le passage des autres véhicules circulant sur les voies transversales et qu’un transport exceptionnel mentionné à l’article R. 433-1 ou un de ses véhicules d’accompagnement mentionnés à l’article R. 433-17 ne soit pas engagé sur ces voies. Dans ce dernier cas, la priorité de passage appartient au transport exceptionnel et à ses véhicules d’accompagnement.

Le décret 2017-16 (4 pages)

PDF - 182.1 ko

© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé