Vous êtes ici : Accueil  » Points de vue... et coups de gueule !

L’apprentissage des comportements devra être "collectif" pour être efficace !

Dans Points de vue... et coups de gueule !, le 7 mai 2016

enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière

Ajout : Conseils aux futurs candidats (par la DSCR)

L’enseignement collectif pourra renforcer l’apprentissage chez nos élèves.

___________________

nota : Un document d’information à destination des futurs candidats a été publié par la DSCR le 6 mai ; il est en téléchargement en bas de cet article.

De plus, un document de 20 questions (sur 20 pages) servent d’exemple sur ce qui est demandé et ce que peut argumenter le formateur.

___________________

Moins de 20% de réussite à l’ETG (nouvelle version), cette semaine nous donne une grande "claque".

- Faut-il s’en prendre à nos élèves ?
- Est-ce une erreur dans notre enseignement ?
- à qui la faute ?

Prenons quand même quelque minutes pour réfléchir à la situation. Comment notre élève peut-il acquérir au plus vite les "réponses" aux très nombreuses analyses de situation posées dans ces nouvelles séries de "code" que publie l’administration depuis le 2 mai ?

Et, pourtant, nous avons la réponse ! Comme en pratique de conduite, le moyen le plus rapide (le moins onéreux en temps, donc en argent) reste une analyse la plus riche possible et avec un nombre de propositions conséquent. Donc, comme en enseignement en véhicule, plusieurs "cerveaux" seront plus efficaces qu’une seule tête (même bien faite) !

L’enseignement collectif, lorsqu’il fait appel à une réflexion du groupe d’élèves, apportera des propositions variées de réponses à une situation. Chacun des élèves ayant participé à cette réflexion retiendra les éléments d’analyse que le formateur aura résumé après la recherche collective.

Ainsi, puisque chaque situation ne peut être parfaitement identique, l’apprenti conducteur pourra faire l’analyse de la situation au plus vite (car il aura l’habitude de faire cette analyse nécessaire à la compréhension) et donc, répondre (dans les temps impartis) de manière "appropriée" à l’examen du code (ETG).

MAIS, cela ne reste qu’une proposition que vous aurez à cœur de critiquer. C’est aussi comme cela que nous (les formateurs) fonctionnons tous les jours.

Au lieu de nous lamenter et de baisser les bras, animons les séances collectives en salle de façon à obtenir un travail de recherche de la part de nos élèves (animation). Le premier bénéfice de cette recherche permanente de "réponses" aux situations sera la réussite à l’examen. Le second bénéfice n’est « que » l’amélioration des comportements routiers sur nos routes.

Dans l’urgence, les interpellations auprès de la DSCR ont porté leur fruits : Le DISR ayant agit auprès de ses services pour neutraliser pendant un certains temps les questions qui demandent une réflexion large de la part de nos élèves.

Voir le communiqué de Mr BARBE

PDF - 75.4 ko
CP pour ETG

Ajout : Document destiné aux futurs élèves publié par la DSCR

« Conseils aux futurs candidats »

3 pages

PDF - 34.5 ko
Conseils aux candidats avant l’ETG

ET

20 questions de nouvelle génération avec explications détaillée des réponses.

PDF - 1.6 Mo
20 questions en exemple

© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé