Vous êtes ici : Accueil  » Ressources pédagogiques

Environnement : Limiter la vitesse sur autoroute !

10 décembre 2015

Communication , enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière

Les maires de nombreuses communes l’ont demandé ; l’État les a entendu !

Plusieurs articles de presse ont fait écho des revendications de certains maires de communes traversées par une autoroute.

Le maire est responsable de la sécurité (au sens large) de ses concitoyens. Lorsque la pollution menace la santé de ceux-ci, il doit agir.

Mais, jusqu’à ce jour, le maire ne pouvait pas ordonner la réduction de la vitesse des véhicules sur l’autoroute très (trop) proche de sa ville.

Pour ne pas arriver à une situation intenable :

La ministre de l’écologie - Ségolène ROYAL - a fait publier une circulaire au Bulletin Officiel de son ministère. Cette circulaire datée du 24 novembre 2015, ayant été publiée dans Legifrance, devient officielle et son application immédiate.

Extrait : "Depuis la loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, le maire peut également désormais « fixer pour tout ou partie des voies de l’agglomération ouvertes à la circulation publique une vitesse maximale autorisée inférieure à celle prévue par le code de la route eu égard à une nécessité de sécurité et de circulation routières, de mobilité ou de protection de l’environnement. » (article L.2213-1-1 nouveau)."

nota : L.2213-1-1 et article L.2213-2 du Code Général des Collectivités territoriales (CGCT).

Évidemment, le maire devra limiter cette restriction de la vitesse aux seules périodes visées par la qualité de l’air insuffisante eu égard à la salubrité publique.

- - - - - - - - - - - - - - - -

90 km/h serait un "bon compromis"

extrait de la circulaire :

" Les études générales montrent que la vitesse optimale pour minimiser les émissions de polluant par les véhicules légers est de 70 km/h et que ces émissions deviennent particulièrement critiques en situation de congestion. La vitesse optimale pour minimiser les émissions de polluants par les poids-lourds est en général de 90 km/h compte tenu de la conception et du réglage du moteur. Les émissions de polluants des poids-lourds augmentent sensiblement à 80 km/h puis 70 km/h. Elles augmentent significativement à des vitesses pratiquées inférieures à 70 km/h.

Pour les sections autoroutières qui traversent une zone urbanisée, il est donc conseillé, compte tenu de l’importance du trafic de poids lourds en transit, d’éviter de fixer une vitesse maximale autorisée inférieure à 90km/h. "

- - - - - - - - - - - - - - - -

Téléchargement

  • L’article des Echos / 1 page
    PDF - 390.8 ko
  • La circulaire de 5 pages
    PDF - 45.1 ko


© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé