Un peu de bénévolat et un peu de rémunération pour les jurys et coordinateurs du BEPECASER

Dans Les relations avec l’administration et la DSCR, le 20 septembre 2015

BEPECASER , Communication , examen

Jury d’examen du Bepecaser, ça rapporte ?

Pour avoir été longtemps correcteur et examinateur du Bepecaser, je peux affirmer que les montants attribués pour les fonctions de service ne prennent pas tout le temps passé.

Qu’importe, le fait de participer à la surveillance, aux corrections, au jury ou à la coordination de l’examen des enseignants de la conduite et de la sécurité routière, apporte une plus-value intéressante.

Un arrêté vient de modifier les montants attribués pour ces fonctions.

Si l’on voit que le correcteur de copie n’aura que 10 minutes par copie (prenons le cas de la synthèse de dossier lors de l’admissibilité), cela n’empêche pas ces mêmes correcteurs d’arriver avant l’heure (pour le pointage et la répartition des copies à corriger ou des épreuves à examiner). Le correcteur va prendre le temps nécessaire à la compréhension, à l’analyse selon les critères et à l’échange avec le second correcteur pour rendre une note au plus juste pour la prestation du candidat.

Le correcteur doit aussi prendre en compte que pendant ce temps là, son travail ne se fait pas ! Cela apporte quelques fois des différents avec l’employeur. Heureusement, la majorité des employeurs prennent en compte la nécessité d’augmenter le vivier d’enseignants de la conduite.

Le temps passé "OFF" est bénévole, mais qu’importe ; Le fait d’examiner apporte à chacun des examinateurs une meilleure connaissance du milieu professionnel, une occasion d’échanger avec ses collègues ou les personnes de l’administration et les inspecteurs du permis. Ces échanges ouvrent l’esprit et nous apportent une richesse qui masquent les imperfections du système de rémunération.

Outre ces motivations, il faut également savoir que la vacation fait l’objet d’un bulletin de rémunération (charges sociales et imposition) et que le paiement se fait parfois attendre plus d’une année (selon les centres d’examen).

Dans le texte publié, on peut voir que la rémunération, basée sur un taux horaire de 19 €, est de :

  • 72 € de vacation par demi-journée pour les membres du jury et les examinateurs ;
  • 108€ pour les coordinateurs
  • 22 € pour 4 heures de surveillance de salle (agents publics)
  • 9,61 € / h (le SMIC) pour les personnes extérieures.
  • 19 € / heures pour la correction de copies (à condition de réaliser 6 correction à l’heure).

Télécharger l’arrêté du 11 septembre 2015 (1 page)

PDF - 128.9 ko

© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé