La puce électronique saute de nos permis !

Dans Réglementation routière, le 18 juin 2015

Communication

Bientôt un permis français sans puce !

La sécurité a un prix. Le Ministère de l’Intérieur se range du côté de l’économie et supprime la puce électronique de nos permis à compter du 15 juillet 2015.

Nous en sommes informés par un arrêté daté du 3 juin et publié ce jour.

Comme dans les entreprises et les ménages, cette période de crise impose de réduire les dépenses (à défaut d’augmenter les recettes). Notre permis (le titre au format cartonné rose) avait réduit d’un tiers en taille, mais le coût de fabrication avait explosé de plus de 30 fois pour cette nouvelle carte plastifiée avec une puce d’inviolabilité.

Les futurs titres du permis de conduire conserveront les informations existantes. L’administration pourrait aller plus loin avec le code 95 (qualification du conducteur par un diplôme ou titre professionnel de conducteur routier ou par la FIMO [1]. Certains pays européens intègrent la qualification sur le titre du permis, ce qui fait un (seul) renouvellement de la carte (permis et qualification).

Tous les 5 ans

  • par la FCO pour la qualification en même temps que
  • par la vérification de l’aptitude médicale.

Gageons que la sécurité du titre ne soit pas remise en cause. D’autres pays de l’Europe n’avaient pas insérée ce dispositif. ET oublions donc les discours de 2013 qui nous faisaient croire que seule la puce était un gage de sécurité.

Téléchargement de l’arrêté = 1 page

PDF - 133.9 ko

[1] FIMO : Formation Initiale Minimale Obligatoire d’une durée de 140 heures avec renouvellement tous les 5 ans par la Formation Continue Obligatoire - FCO - d’une durée de 35 heures


© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé