Vous êtes ici : Accueil  » Ressources pédagogiques

Nouveaux LIVRETS du GROUPE LOURD au 1er juillet 2014 !

26 mai 2014

enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière , Poids-lourds , Support de formation

Présentation et analyse des arrêtés publiés sur les livrets en conformité avec le REMC. Un "choc" de culture pour nous, les formateurs. Une approche différente à mettre en oeuvre très rapidement.

Les nouveaux livrets du groupe lourd !

Le 1er juillet 2014, le PNF [1] sera remplacé par le REMC [2].

Les outils du formateur et de nos élèves seront donc également modifiés.

Des arrêtés nous fournissent la teneur a minima des livrets de formation pour les permis BE – C1 – C1E – C – CE & D1 – D1E – D – DE.

Les nouveaux livrets qui pourront être "dématérialisés" auront une base commune imposée par l’arrêté publié.

  • un préambule officiel
  • un cadre général du programme en compétences principales (correspondant aux étapes)
    • pour répondre à la matrice GDE
    • avec des sous-compétences

Cette base a fait l’objet de concertation avec les représentants de la profession à la DSCR.

5 compétences générales (4 pour le BE) :

  1. - Maitriser le maniement du véhicule ou de l’ensemble dans un trafic faible ou nul
  2. - Effectuer les vérifications courantes de sécurité du véhicule ou de l’ensemble et effectuer les exercices de maniabilité.
  3. - appréhender la route en fonction du gabarit du véhicule ou de l’ensemble dans des conditions normales.
  4. - circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  5. - pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Nous devrons compléter cette base par le contenu (mini-compétences) dans chacun des items (sous-compétences) et donc pour chaque étape (compétences).

La forme des livrets :

Chaque organisation professionnelle va adapter le livret à ses principes pédagogiques.

Ainsi, on peut imaginer que certains livrets seront téléchargeables sur tablette ou smartphone et directement renseignés par nos élèves sur ces outils informatiques ; Le formateur pourra également renseigner la fiche de suivi sur un outil informatique. Idéalement, l’enregistrement devrait être sur un serveur Internet en ligne (Le Cloud) afin que chacun puisse y accéder ; Cela permettra au formateur de vérifier que l’enregistrement des éléments du livret correspond bien à la fiche de suivi. Evidemment, le livret « papier » continuera d’exister pour ceux et celles qui ne font pas confiance au numérique.

Les fournisseurs vont sans doute proposer un modèle pour les entreprises d’enseignement non rattachées à une organisation professionnelle (ou souhaitant se démarquer).

Afin de "passer" sereinement du PNF au REMC, le ministère nous a indiqué que les livrets en cours pourront continuer à être utilisés par les élèves ayant commencé leur formation ET même pour les nouveaux élèves afin d’utiliser les stocks de livrets déjà imprimés (seulement quelques mois).

Par rapport aux anciens livrets, le libellé des sous-compétences est proches des sous-objectifs d’étapes.

Suivi sur PC

Modalités nouvelles d’évaluation

L’évaluation des compétences :

L’élève et le formateur devront prendre en compte les éléments techniques, économiques, environnementaux, ainsi que l’attitude du conducteur en matière de motivation dans ses déplacements sur la route, en termes d’approche personnelle face au risque routier, etc.

Nous retrouvons ces éléments dans la colonne de droite de la matrice GDE (annexe à l’arrêté du 13 mai 2013).

PDF - 1.2 Mo
Matrice GDE - Tableaux

C’est sans doute le changement le plus important dans nos pratiques à venir (Nous avons encore 30 jours pour nous y préparer) . C’est aussi sans doute le changement le moins bien préparé par et pour les formateurs. En effet, chacun de nous devra expliquer à ses élèves les raisons des comportements à adopter, les procédures à maîtriser dans notre conduite, les risques en cas d’erreurs ou de fautes, l’influence de notre motivation et les pressions sociales exercées par notre environnement.

Si nous en connaissons le bien-fondé, et même la construction, il nous reste à acquérir les mots que nous allons choisir pour expliquer ces éléments ; Une certaine harmonisation est nécessaire si l’on veut que nos élèves comprennent le discours même en cas de changement de formateur pendant leur formation.

changement

A noter :

  • L’apprentissage de la marche avant et arrière à faible allure est désormais regroupé au sein de la première étape ; L’enseignement actuel associe déjà ces deux objectifs pour des raisons pratiques (nos « pistes » ne faisant que 100 m de long).
  • Les manœuvres dites « professionnelles » sont regroupées en seconde étape ; Il faut bien maîtriser la marche arrière avant de pouvoir réaliser un créneau ou une mise à quai. De même il semble admis d’avoir de solides connaissances de l’ensemble avant de procéder au dételage et attelage.
  • Seule la préparation d’un voyage est exigée : Les contraintes économiques ne permettent pas la réalisation du voyage en formation initiale du permis de conduire. Les formateurs cherchent à favoriser les kilomètres « utiles », les trajets qui comportent suffisamment de situations complexes ou techniques.

Les « mini-compétences » seront développées selon la même logique du REMC et sans doute très proche des mini-objectifs de nos actuels livrets.

Prochainement, nous vous informerons des éventuels compléments insérés dans ce livret.

L’arrêté et ses annexes pour le livret BE :

PDF - 1.2 Mo
Livret BE

L’arrêté et ses annexes pour les livrets des Poids Lourds de marchandises :

PDF - 1.3 Mo
Livrets PL

L’arrêté et ses annexes pour les livrets du Transport en Commun :

PDF - 1.7 Mo
Livrets TC

[1] Programme National de Formation

[2] Référentiel pour l’Education à une Mobilité Citoyenne


© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé