Un accord sur la formation des jeunes publié au BOCC

Dans Droit du travail et des entreprises, le 13 juin 2013

Un accord qui organise notre branche professionnelle pour atteindre des objectifs compatibles avec les préoccupations du moment : Permettre à des jeunes d’accéder à un premier emploi dans notre secteur.

ACCORD DU 24 JANVIER 2013 RELATIF À LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES JEUNES

Bulletin Officiel des Conventions Collectives (BOCC n° 2013/11)

Cet accord répond aux accords paritaires d’objectifs professionnels régionaux, au besoin de la formation professionnelle des jeunes et correspond aux missions de l’ANFA (*).

La formation des jeunes permet le renouvellement de la profession sans la mettre en péril. La formation permet surtout de pérenniser les emplois : On reste plus aisément dans un secteur qui nous forme, qui nous fait avancer !

La difficulté des jeunes sortant du dispositif scolaire a entrer dans la vie professionnelle force les pouvoirs publics à demander aux partenaires sociaux d’élaborer des dispositifs en cohérence avec ceux proposés par les administrations.

L’accord précise les missions de l’ANFA dans ces dispositifs, afin d’améliorer la qualité des services de l’automobile. Les besoins de qualification des employés et des futurs salariés de notre branche sont analysés par un observatoire qui anticipe les décisions. L’ANFA est également partenaire des missions locales, de pôle-emploi, etc.

Puis, une communication à destination des jeunes est diffusée lors des manifestations régionales et nationales. Cette communication s’appuie sur des supports réalisés par l’ANFA.

La communication vers les entreprises est également un enjeu important pour finaliser la formation vers l’emploi.

Enfin, la formation des enseignants de la branche est indispensable et ces derniers peuvent consulter et retirer des documents pédagogiques pour leur enseignement ou plus simplement pour notre culture personnelle.

Nos lecteurs, férus de mécanique automobile (ou motocycles) pourront visualiser ces ressources sur le site dédié "EducAuto"  ; On peut y télécharger également des documents de base pour notre compréhension.

Tout cela est possible par la collecte de fonds qui financent la formation initiale et continue dans notre branche. Les critères d’affectations des financements sont indiqués dans cet accord, dans un but de transparence. L’apprentissage, qui nous concerne que très peu aujourd’hui, doit être un vecteur de communication entre les jeunes, les chefs d’entreprises et les centres de formation des apprentis (CFA). L’ANFA participe également à l’aide auprès des CFA sur des objectifs d’insertion sociale des jeunes qui cherchent un premier emploi.

Les contrats de professionnalisation (notamment pour accéder à la formation du BEPECASER et du BAFM) font aussi partie des objectifs de l’ANFA et les partenaires sociaux veillent à la bonne utilisation des fonds recueillis.

L’adhésion à cet accord par la fédération des travailleurs de la métallurgie a également été publié au BOCC.

(*)L’ANFA, Fonds d’Assurance Formation de la Branche des Services de l’Automobile, rassemble les moyens financiers et techniques pour répondre aux besoins en formation des entreprises et de la population professionnelle de la Branche des Services de l’Automobile. (source : http://www.anfa-auto.fr/ )

Le texte de l’accord (14 pages)

PDF - 116 ko
Accord du 24 janvier 2013

L’adhésion de la FTM-CGT (1 page)

PDF - 67.9 ko
Adhésion FTM-CGT

© 2008 CNSR des Entreprises de Sécurité Routière - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Espace privé